Ondes nocives (1/5): comment les détecter et s’en protéger ?

Ondes nocives dans l’espace de vie: calamité à neutraliser

 

illustration article sur les ondes nocives

Ondes nocives (1/5): pourquoi et comment les détecter ?

Une onde est une micro-énergie qui se propage dans l’environnement. Pour l’organisme humain une onde est nocive dès qu’elle contrarie la pulsation naturelle des cellules des organes qui le composent. Soumis à un harcèlement incessant les cellules se déstructurent et elles deviennent malades. La pathologie pourra être détectée dès que le nombre de cellules malades sera suffisant pour résoudre l’appareillage ou le protocole d’analyse de la médecine officielle.

Avec l’analyse bioénergétique la présence des ondes nocives est facilement diagnostiquée. Elle peut être localisée avec une précision souhaitée pour voir notamment si elle affecte une zone sensible de l’espace de vie. Ces zones sont celles où les personnes demeurent pendant des heures, souvent en position horizontale comme sur un lit. Dans cette position l’exposition du corps aux ondes nocives verticales est la plus importante. Les procédés classiques de la radiesthésie assurent un résultat analogue.

Quelle preuve scientifique que cela est vrai ? Officiellement il n’y a aucune preuve mais la réciproque est vraie aussi. Il n’y a aucune preuve que les maisons à maladies, à déprime ou à cancers n’existent pas. Il n’est pas prouvé non plus que l’on puisse dormir béat à l’aplomb de nuisances telluriques. Il est prouvé par contre que les hommes de toutes civilisations ont pratiqué et pratiquent encore des techniques empiriques avec un résultat probant.

..à suivre