Chakras: notre connexion à la Voie Primordiale de la Vie et à l'Univers

Chakras, la Voie Primordiale de la Vie

Chakras, la Voie Primordiale de la Vie.

Les chakras forment un réseau de Centres énergétiques organisé le long de l’axe du corps. Ils sont reliés entre eux par des nœuds. C’est une sorte de métro avec 7 gares d’arrivée et de départ. Connecté de part et d’autre de l’axe formé par les 7 chakras, le cosmo-tellurique le transforme en un circuit fermé. Ce circuit est à la fois spécifique à la personne et ouvert à l’Univers tout entier. La déconnexion accidentelle du cosmo-tellurique ouvre le circuit et le fluide vital cesse de circuler par les centres énergétiques. Ils ne sont plus alimentés. Les conséquences se répercutent inévitablement sur le corps physique et sur les corps subtils de la personne déconnectée. Les grands malades gavés de médicaments résultent toujours déconnectés. C’est réversible par diverses méthodes, y compris à distance.

La nourriture terrestre est insuffisante pour nous tenir en vie. Elle est encore moins suffisante pour nous maintenir en bonne santé. Par l’axe cosmo-tellurique auquel nous sommes connectés transite l’énergie Primordiale nécessaire à toute forme de vie sur Terre. Hélas nous vivons immergés dans un environnement bourré de nuisances invisibles. Elles sont infailliblement interceptées par nos chakras. Il est impossible qu’un seul d’entre eux ne subisse un dommage sans que la totalité du trafic circulatoire n’en soit affecté.

Quant aux conséquences du blocage d’un chakra, les organes et les fonctions qui en dépendent vont en tilt. Intervient dans ce cas un authentique mécanisme de sauvetage par by-pass du chakra bloqué. Toutefois, les chakras étant interdépendants, si le blocage persiste les autres vont céder. La biorésonance permet de découvrir quel chakra est en défaillance.

Restauration des chakras

La gamme chromatique des 7 couleurs de l’arc-en-ciel permet de communiquer avec les chakras et d’en ajuster l’équilibre. Le même ajustement peut être effectué avec la gamme des 7 notes musicales. En effet, les couleurs (captées par l’œil) et les notes musicales (captées par l’oreille) ont en commun d’être un rayonnement électromagnétique, c’est-à-dire une fréquence rythmée en amplitude.